Archives par mot-clé : Médiation numérique

Numériquement incapables : stigmatisation et acculturation

Computers at Luther 1983 – Luther College Photos – CC BY-NC-SA

Préambule

Le fait pour un bibliothécaire d’être créateur de contenus sur le web, et de s’inscrire dans un réseau virtuel et informel de confrères fausse sa vision de son univers professionnel. On en vient à imaginer que l’ensemble de ses collègues partagent cet intérêt, ou du moins cette familiarité avec l’environnement numérique. C’est pourtant faux : comme dans le reste de la société, de nombreux bibliothécaires semblent non seulement peu à l’aise, mais réfractaires à tout ce qui touche à l’informatique. Il s’agit clairement d’une stigmatisation : on se conforme à ce que l’environnement a décidé qu’on était. « Moi, de toutes façons, j’y comprends rien ». Continuer la lecture de Numériquement incapables : stigmatisation et acculturation

Veille numérique sans agrégateur

Schéma de veille – CC0

Préambule

Cécile Arènes est une veilleuse aguerrie. Elle participe au Bouillon des bibliobsédés, dissémine ses trouvailles, et publie une veille mensuelle enrichie sur son blog : la série En BUtinant (anciennement Du coté des BU).  Comme la plupart des utilisateurs d’Internet, elle a utilisé plusieurs outils, au fur et à mesure de leur mise en ligne, qui ont fini par s’accumuler, voire s’enchevêtrer. En outre, le recours à ces services, tellement pratiques, développés par des entreprises privées, a tendance à nous amener à faire reposer notre travail sur des fondations instables : dès que l’entreprise change sa politique, son offre de services, ses tarifs, voire disparait, tout risque de s’écrouler1. Une fonctionnalité de l’agrégateur Google reader l’a ainsi obligée à modifier l’organisation de sa veille. Et celle-ci était devenue un peu … compliquée.

Alors qu’elle réfléchissait en gazouillant à une méthode pour remettre tout ça à plat, je lui ai présenté mon fonctionnement de veille. Cécile a fini par réussir à « démêler l’écheveau », et a publié, sur requête twitterienne, sa nouvelle organisation. Et comme le partage des procédures peut toujours se révéler utile, voici mon fonctionnement à moi. Continuer la lecture de Veille numérique sans agrégateur

  1. lire à ce sujet l’article d’Olivier Ertzscheid : Le jour où YouTube fermera []

Présentation : la veille numérique

Préambule

Cette présentation a été donnée en interne à la bibliothèque Sainte-Barbe. Elle s’adressait à un public restreint et connu, parfois débutant mais sensibilisé. Je ne saurais pas dire si elle s’est révélée à la hauteur des attentes des collègues, en revanche j’ose affirmer qu’attentes il y avait : le public était nombreux, toutes fonctions et catégories confondues, et pas en touriste. En fin de séance a été évoquée l’hypothèse d’étudier un projet de veille collaborative interne, pour profiter des trouvailles de chacun. J’en déduis volontiers que tous les personnels de bibliothèques verraient un intérêt à faire de la veille. Et que s’ils ne savent pas trop par où commencer, c’est aux plus expérimentés – donc aux lecteurs de ce carnet – de les accompagner. Tant pis pour notre statut de sorcier. Continuer la lecture de Présentation : la veille numérique